25 novembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

09/11/2015

HISTOIRE DE LA COMMUNE

La tour du château de Chambost
La tour du château de Chambost

LE CHÂTEAU DE CHAMBOST

Ce n’était pas un de ces majestueux châteaux forts de la féodalité, comme nous les voyons encore, flanqués sur les crête de montagne aux rochers abrupts. Entourés de redoutables murs d'enceinte, semblant défier les assauts ennemis ? Au contraire, il était placé au bas de plusieurs petits monticules formant comme un entonnoir. C’était une demeure très élégante, assez vaste, ayant à ses quatre côtés une tour crénelée. A l'Est se trouvait un petit étang, en bordure duquel était l’entrée d'honneur. Ce portail était précédé d'un modeste pont levis. D'épaisses forêts entouraient le château. Le grand chemin de Roanne à Villefranche passant par St Vincent de Rhins,
Cublize, Cogny le contournait a peine éloigné de 150 à 200 mètres sans que le voyageurs puisse l' apercevoir tant il était dissimulé dans la forêt. De là peut-être vers le Xème siècle le nom (propriété de Cambos, le courbe ( Abbé Vachez.). Ce château devait être comme un refuge en cas d'alerte, un lieu de retraite. Tout le dénote : sa situation cachée, l'existence de souterrains partant en diverses directions. D'après une tradition l'un d'eux aboutissait dans une tour complètement disparue et non moins dissimulée dans la forêt au lieu appelé (le cabinet). De cette tour on voyait la maison de justice, d'où l'on faisait des signes conventionnels. La justice elle-même était à Allières, à 3 kilomètres du château, alors que d'ordinaire elle se trouvait dans le château lui-même ou l'une de ses dépendances immédiates, Aucun acte officiel concernant les seigneurs du lieu ne se faisait dans cette justice, ni au château, tout se passait à Theizé dont ils étaient aussi et surtout les seigneurs. Les Marquis de Chateauneuf de Rochebonne possédaient encore d' immenses et riches seigneuries dans la Provence et dans le Cher, il faut y ajouter, d'après le synoptique généalogique de la famille de Chateauneuf, les seigneuries de Leigner en Foret et du Puy en Velay. Le petit château de Chambost ne pouvait être pour eux une résidence habituelle d’été encore moins d'hiver. Cependant il était toujours habité et l'été et l'hiver.
Un des vieux papiers que j'ai en mains laisse supposer qu'il pouvait bien servir d'asile hospitalier et reposant pour certains disgraciés politiques. II signale dans ce château la présence prolongée et à plusieurs époques de Mr de Vardes dont la disgrâce dura de longues années. On sait tout le bruit que fit son rappel soudain à la cour par Louis XIV. Le marquis de Vardes, ancien gouverneur D'Aigues-Mortes paraissait alors oublié. Le roi lui avait assigné son endroit dans le Midi pour sa résidence. On le cherchait sans le trouver, mais le roi connaissait sa retraite; ce fut le marquis Balthazar Phelypeaux chateauneuf ( parent sans doute des chateauneuf de Rochebonne) qui fit lever sa disgrâce par Louis XIV dont il était le conseiller intime. Tout cet ensemble des faits semble bien désigner la vraie destination de la petite place de Chambost. C’était un refuge, une cachette. Les de Rochebonne I'appelaient eux-mêmes: le cachet, le petit Buffet....

P.Giraud. 2juillet 1938.

Un seul élément de cet édifice reste visible : la tour du château. Après avoir exposé le cahier des charges de la construction de cette tour, des photographies vous montreront ce qu'il en reste. 
(Source: F. Chavant sur son site)