25 novembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

24/11/2015

HISTOIRE DE LA COMMUNE

Blason de la famille ChâteauneufLA TOUR DU CHÂTEAU DE CHAMBOST

Personnellement reconnue vénérable et religieuse personne Frère Louis de Mondort prévôt de l’Abbaye de Saint Denis en France Prieur d’ansienne et Saint Eloi et noble et puissant seigneur Claude de Fougère, Vicomte et Baron d’Oingt Seigneur de Theizé du Sarroux et de Chambost pour eux d’une part et honnête homme Maître Antoine Darayse alias Jallet, maçon de la paroisse de Theizé pour lui et d’autre part. Les dites parties de leur bonne volonté font entre elles les pactes et prennent fait et autres choses suivantes à savoir :

Que le dit maître de Jallet prend fait et promet de faire édifier entre ici et le mois de mai prochain au château de Chambost au coté soir et de la bise (soir = ouest et bise = nord) une tour contre le dit château. La tour sera large de 20 pieds la muraille épaisse de six pieds, haute de 5 étages revenant aux membres qui habitent le dit château. Le premier étage sera enterré et servira de cave, le suivant sera le second et servira de charnier (réserve de viandes) et seront fait ainsi 2 étages voûtés qui seront divisés pour le travail. L’autre étage qui sera le 3ème sera fait carré ou voûté et sera destiné aux engins. Le 4ème sera cassé et sans voûte car les dits seigneurs feront faire le plafond en planches ainsi qu’il leur plaira et l’autre étage qui sera le 5ème et le dernier restera semblable au 4ème sans voûte et les dits seigneurs feront les plafonds en planches ainsi qu’il leur plaira. Le dit Jallet sera tenu de fournir toute la chaux et toutes les pierres de taille nécessaire à la dite tour. Pour les portes, fenêtres croisées, mi-croisées, lamiers, canonnières, cheminées, deux armoires et dans la cave une armoire pour conserver le fromage et suffisamment de marches (degrés) pour descendre le vin en cave. Et, le dit Jallet fera sur la tour deux ceintures appelées cordières, de pierres qui entoureront et embrasseront la dite tour. Il sera tenu de conduire à ses frais et dépens la chaux et les pierres de taille jusqu’au château de Chambost, la matière première et les ouvriers. Les seigneurs seront tenus de fournir sur place les pierres de maçonnerie et le bois pour « chanssader » toute chose nécessaire et construire les chanes, de la tour à leur frais. Jallet sera tenu de fabriquer son mortier et pour le choses ci-dessus les seigneurs seront tenus et promettent de payer à Jallet la somme de 500 livres tournois, monnaie royale courante, soit 200 livres tournois comptant et les autres 300 livres se paieront au prorata de l’avancement de l’ouvrage. Moyennant cela Jallet promet de terminer la tour jusqu’au dernier plafond entre ce jour et le mois de mai prochain. Ainsi a été dit et arrêté entre les dites parties d’un bon accord et commun consentement. Les dites parties promettent pour elles et leurs familles et font serment de se soumettre à l’obligation de tout ce qui a été précédemment et de se soumettre à toute décision Royale et de Monseigneur l’Officier de Lyon et de Monseigneur le juge d’Oingt.

Ecrit au Sorraut le 20 juin 1530 en la présence de noble homme, Pierre Rode, honnête homme, Guydon Guillat Procureur de Monsieur et autres Corsand alias Byoleys témoins.

Reçu par moi, notaire Laurentin, ainsi qu’écrits ci-dessus

Paul Richard.

Cette pièce a trait à la construction au XVIe siècle, de la tour du château de Chambost-sur-Chamelet ou Chambost-Allières.
Elle est tirée des Archives du Rhône, fonds de la famille de Châteauneuf, liasse 18.