1er septembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

21/01/2016

RETOUR SUR UN BEL ARTICLE SUR NOTRE COMMUNE #2

AH! CES VOLEURS DE CLOCHES!

Au Moyen Age, pour des raisons de sécurité vis-a-vis des éventuelles invasions barbares, les villages était bâtis sur des hauteurs stratégiques. Chambost, siège de la paroisse, fut donc construit à trois km de la vallée. Le hameau d'Allières se développa cependant dans la vallée près de la rivière, source d'énergie pour les nombreux moulins à grains. Avec le temps, le bourg d'Allières se développa pour devenir plus important que le village initial de Chambost.

Au XVIe siècle, Chambost appartient au seigneur de Rochebonnes. On y trouve le château seigneurial, l'église paroissiale, le cimetière. La justice du seigneur de Chambost s'étend cependant sur Allières où se trouve la maison de justice (auditoire).
Le développement d'Allières conduit à la construction d'une chapelle en 1780, puis d'une église en 1821. A force de persuasion et de pressions auprès des pouvoirs publics, la paroisse fut déplacée de Chambost à Allières. Le culte et tous les biens inhérents devant alors être transférés dans l'église d'Allières, y compris la fameuse cloche, désormais inutile à l'église de Chambost. 
Les Chambostiens n'ont pas accepté cette décision et se sont fortement opposés au déplacement du culte et de la cloche. 
Cette situation, qui à engendré de nombreux conflits violents, a nécessité l'intervention de la gendarmerie locale de Lamure et ne fit qu'attiser la rivalité des deux communautés.
Depuis cette période, les habitants du bourg d'Allières sont taxés du sobriquet de "voleurs de cloche".
Aujourd'hui, si les rivalités et les rancœurs entre les bourgs semblent apaisées, attention à ne pas réveiller quelques susceptibilités, notamment chez les anciens.

(Source : Le Patriote Beaujolais", février 2014, article de Jean-Philippe REGNAT)