1er septembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

25/07/2016

L'AZERGUES #3

LA FAUNE : LA NYMPHE AU CORPS DE FEU

Une demoiselle pour qui on s'enflamme :

La petite Nymphe au corps de feu (Pyrrhosoma nymphula) est une jolie demoiselle (cf. fiche Caloptéryx) au corps rouge vif orné de noir. Même ses yeux sont rouges...


Ce qui malgré sa petite taille (autour de 4 cm) ne la laisse pas passer inaperçue.

Ses pattes noires constituent un critère pour la différencier de l'Agrion délicat (Ceriagrion tenellum), seule autre espèce de demoiselle rouge observable sur notre territoire.

Présente sur l'ensemble du bassin versant de l'Azergues, la petite Nymphe au corps de feu fréquente de préférence les eaux stagnantes (étangs, fossés, mares...) mais se rencontre fréquemment le long des cours d'eau ensoleillés à courant faible. Les adultes ne s'éloignent d'ailleurs guère de ces milieux.

Faisant partie des libellules les plus précoces, sa période d'activité débute au mois d'avril et peut se prolonger jusqu'à mi-août selon les conditions météorologiques.

Concernant la reproduction, la particularité est que le mâle reste lié à la femelle durant toute la durée de la ponte. Le tandem ainsi formé lors de l'accouplement, la femelle peut mieux enfoncer son abdomen dans l'eau, agrippée au support végétal dans lequel elle va introduire ses œufs.

Les larves aquatiques sont très carnassières et se nourrissent de petits crustacés, de larves d'insectes... et peuvent même se dévorer entre elles ! Ce stade peut durer entre 1 et 3 ans en fonction de l'altitude.

Les adultes, après leur transformation imaginale, volent pour chasser de petits insectes.