Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

22/08/2016

L'AZERGUES #7

Voierie submergée à Anse

2008, L'AZERGUES EN CRUE

Mardi 21 octobre 2008, en début d’aprés-midi, de violents orages accompagnés d'intenses précipitations ont éclaté sur la vallée d’Azergues, générant d'importants ruissellements sur les versants. Les réseaux d’évacuation des eaux pluviales ont rapidement été saturés, entraînant l'inondation des voiries.

Les fortes pluies se sont poursuivies dans l’aprés-midi
et durant toute la nuit pour atteindre un cumul de l'ordre de 90 mm, soit 90 l/m2. Ces importantes précipitations ont généré une montée rapide des eaux de l’Azergues et de ses affluents. Le pic de crue a été atteint mercredi en cours de matinée alors que la rivière s'écoulait à pleins bords, menaçant de déborder à tout moment par-dessus ses berges.

Fort heureusement, la pluie a cessé à point nommé évitant l’inondation du fond de vallée. Le souvenir de la crue des 2 et 3 décembre 2003 était encore dans la mémoire des riverains et élus inquiets croisés sur les berges.
En définitive, les débordements se sont limités à quelques points bas ou sont restés localisés sur certain affluents (Alix, Molinant, Nizy,...).

Grace aux deux stations de mesures des débits de la Direction Régionale de l'Environnement installées à Chatillon et à Lozanne (cf site Interne) et aux échelles limnimétriques qu’il a implantées sur les ponts en 2006, le personnel technique du contrat de riviére a pu suivre de prés l’événement et tenir informées les collectivités de la vallée de l’évolution de la situation.

L'échelle limnimétrique du pont du Breuil

La période de retour de cette crue a ainsi pu étre estimée ; elle est d’ordre quinquennal pour la haute et moyenne Azergues et décennal pour la basse Azergues en aval de sa confluence avec la Brévenne.

Les cours d'eau ont depuis amorcé une lente décrue ; plusieurs jours seront nécessaires pour un retour a la normale.



L'Azergues plein bord à Lozanne

Débordement de l'Alix à Châtillon

L'échelle limnimétrique du pont du Breuil