1er septembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

13/10/2016

LE BILLET DE JEAN-PHILIPPE

PROJET D'UNE UNITÉ DE MÉTHANISATION AGRICOLE

Ce lundi 3 octobre è 20h à l'Odyssée, le GAEC Girin présentait son projet de création d'une unité de méthanisation agricole élaboré avec l'aide de la Chambre d'Agriculture du Rhône.
Le GAEC Girin est une exploitation familiale située sur la commune de Grandris. Il exerce une activité d'élevage et de polyculture avec un cheptel de plus de 100 vaches laitières et 25 vaches allaitantes et une surface agricole utile de 158 ha.
Il a confié au bureau d'études nantais S3D, spécialisé dans les solutions de valorisation des déchets organiques, l'étude et la faisabilité de l'installation d'une unité de méthanisation sur son exploitation. D'après la Chambre d'Agriculture du Rhône, une seule installation de ce type existe actuellement dans le département du Rhône.
Devant près de 120 personnes dont de nombreux élus, Pascal Girin, son fils, son épouse et les ingénieurs de l'entreprise S3D ont brillement détaillé le projet en rappelant les avantages et les contraintes d'une telle installation.
La méthanisation présente de nombreux avantages :
  • valorisation de la matière organique et de l’énergie,
  • récupération d'un digestat, inodore, réutilisable pour la fertilisation des cultures,
  • une diminution de la quantité de déchets organiques à traiter par d’autres filières,
  • réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • traitement possible de nombreux déchets non composables,
  • limitation des émissions d’odeurs.
Indirectement, la réalisation d'un tel projet est créateur d'emplois directs (gestion du site) et indirects (construction et maintenance)
Le principal obstacle de la création d'une unité de méthanisation reste le cout de l'investissement et de l'entretien. Par exemple, dans le cas du projet GAEC Girin, le moteur de l’unité de cogénération, poste financièrement important de l'installation, fonctionne 24h/24 et n'a une durée de vie que de 5 à 7 ans.
Par ailleurs il faut s'assurer d'une disponibilité, sur la durée, des déchets entrants et gérer les débouchés du digestat.
Le projet Girin prévoit une valorisation d'environ 5 000 tonnes/an de matière organique en provenance du GAEC et de plusieurs apporteurs locaux de proximité.
L'objectif du GAEC n'est pas de construire une unité de production régionale importante, mais d'apporter une solution efficace à leur propre problème. C'est ainsi que l'unité produira du courant électrique (contractuellement revendu à ERDF) et alimentera un réseau d'eau chaude et de chauffage destiné aux habitations des membres du GAEC. Avec une production électrique de 500 MWh/an, équivalent à la consommation moyenne d'environ 50 foyers, le GAEC devrait être bénéficiaire.
Ce projet répond parfaitement aux objectifs nationaux de transition énergétique prévoyant une réduction de 50% de l'énergie nucléaire à 2015. Il s'inscrit également dans le programme TEPOS (Territoire à Energie Positive) de la Région Rhône-Alpes qui s'engage dans la réduction des consommations d'énergies et des émissions de CO².
Le montant d'un tel projet représente un lourd investissement qui approche du million d'Euros. Le GAEC entreprend de nombreuses démarches auprès des différentes institutions et agences, notamment auprès de l'ADEME (Agence de Environnement et de la Maitrise de l'Energie) pour une aide financière.
L'étude détaillée du projet a débuté en 2016 et la mise en route et l'exploitation sont prévues pour 2018

Qu’est-ce que la méthanisation ?

La méthanisation est un phénomène de dégradation naturelle par des micro-organismes de la matière organique, en conditions contrôlées et en l’absence d’oxygène.
Cette dégradation provoque :
  • un mélange gazeux, le biogaz, composé majoritairement de méthane et de gaz carbonique. Débarrassé du gaz carbonique, le biogaz peut être utilisée sous forme combustible pour la production d’électricité et de chaleur, de production d’un carburant, ou d’injection dans le réseau de gaz naturel après épuration. 
  • un produit humide (le digestat), inodore et riche en matière organique généralement réutilisé pour la fertilisation des cultures. 
Article de Jean-Philippe REGNAT
Légende photo : La famille Girin et le bureau d'études S3D, ont largement exposé le projet et ont répondu aux nombreuses questions d'un public très intéressé.