1er septembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

10/12/2016

OPAC DU RHÔNE : NOUVEAUX LOGEMENTS

Chambost-Allières : l’OPAC du Rhône lance le chantier d’une résidence

Ce jeudi, l’office va lancer un chantier visant à la démolition de deux immeubles, préalable à la reconstruction d’une résidence de 16 logements.

L’Opac du Rhône va lancer ce 8 décembre le chantier d’une résidence à Chambost-Allières, au lieu-dit les Cités. L’office du département du Rhône vise à une livraison au début 2018. Cette opération bénéficiera d’un soutien financier du Département et de la communauté de communes de l’Ouest rhodanien.


L’office compte actuellement 46 logements sur la commune, répartis dans 4 résidences. Ils sont gérés par l’agence Opac du Rhône de Thizy. La structure dirigée par Michel Micoulaz poursuit le renouvellement offre locative, engagée depuis 2008 sur son patrimoine le moins attractif. A Chambost-Allières, ceci concerne les immeubles « l’Auvergne » 1 et 2 à Chambost-Allières, qui souffre d’une moindre attractivité suite aux départs des locataires. Aussi, ces immeubles construits dans les années 60, de 4 étages sans ascenseur, vont être démolis. Car des travaux nécessiteraient un investissement trop important.
16 logements

Pour ce faire, les 8 locataires en place ont été conviés à une réunion, en présence des élus de la commune et de l’Opac du Rhône, pour recueillir leurs souhaits de relogement et leur présenter la future résidence. Parmi eux, certains souhaitent être relogés dans les nouveaux logements qui seront livrés en début d’année 2018. La démolition de l’Auvergne 1 et 2 interviendra ensuite.

La future résidence locative sociale proposera 16 logements, dont 4 maisons individuelles avec jardin et 12 logements intermédiaires avec terrasse. Elle respectera les exigences de la certification Qualitel RT 2012 délivrée par Cerqual, et sera gérée par l’agence Opac du Rhône de Thizy.

3 logements seront conçus selon la charte «Rhône +, vivre chez soi », laquelle vise à favoriser le maintien à domicile des personnes en potentielle perte d’autonomie en adaptant les logements. Quand l’opportunité d’un développement apparait, l’Opac du Rhône analyse l’environnement de la future résidence, sa localisation, la présence de services de proximité pour savoir si elle pourra accueillir des logements « Rhône +, vivre chez soi ».

Des aménagements spécifiques sont intégrés au niveau de la salle de bains, des circulations, de l’éclairage et de la commande des équipements pour favoriser le maintien à domicile. L’Opac du Rhône compte aujourd’hui 170 logements Rhône +.