Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

04/08/2017

LE BILLET DE JEAN-PHILIPPE

LA COR SOUHAITE FAVORISER L'AUTOPARTAGE ENTRE PARTICULIERS

Dans nos communes rurales, disposer d'une voiture est souvent indispensable, même si son usage n'est pas quotidien ou régulier. Dans ce cas, l'autopartage entre particuliers, peut-être une des solutions pour réduire des coûts de déplacements.

Initialement l'autopartage restait l'affaire d'entreprises ou organisations propriétaires de véhicules mis en location.

Depuis 2011, l'autopartage privé s'est lui aussi organisé, et la France a vu se développer les services d'autopartage entre particuliers. Ce sont alors des particuliers propriétaires de voitures qui offrent un service de location à d'autres conducteurs

L'autopartage, c'est tout simplement la mise en commun d'un véhicule entre amis, voisins ou proches. Le véhicule peut appartenir à l'un d'entre eux mais il peut aussi être également possédé en commun.

Aujourd'hui, la voiture personnelle est devenue un outil pratique, sans rapport affectif, éloigné du mythe de la voiture passion, l'autopartage devient une solution de bon sens et une source d'économies substantielles. Ainsi, chacun l'utilise en fonction de ses besoins, pour des trajets différents à des moments différents.

L'autopartage est une solution intelligente pour optimiser son budget voiture. Il peut concerner tous ceux qui utilisent peu leur voiture, les couples possesseurs de deux voiture dont l'une n'est utilisée que ponctuellement. L'autopartage concerne également ceux qui ne possèdent de véhicule mais qui peuvent avoir un besoin occasionnel, comme, par exemple pour participer à une activité hebdomadaire ou transporter un objet volumineux, etc.

Le principe est simple, il s'agit de convenir des modalités de fonctionnement et de partage des frais définies dès le départ. Pour être efficace, ce concept implique également une confiance et un respect mutuels, l'absence de rapport affectif à la voiture et enfin une proximité géographique évidente .

Pour favoriser ce concept, la COR, directement concernée par la ruralité de son territoire souhaite apporter son aide et ses conseils, bien que l'autopartage reste un accord privé entre particuliers.

Les personnes intéressées pourront bénéficier d'un accompagnement personnalisé et des conseils gratuits de la part d'un spécialiste, d'une assurance adaptée permettant d'éviter tout malus en cas d'accident et si besoin, d'une aide pour trouver une ou des personnes avec qui faire l'autopartage.

Ces aides s'adressent aussi bien aux personnes souhaitant partager leur propre voiture qu'à celles qui ont besoin ponctuellement d'une voiture.

La COR a prévu, en 2017 et 2018, des réunions d'informations destinées aux usagers potentiellement intéressés (réponses aux questions) ainsi qu'un accompagnement jusqu'en mars 2019

Article de Jean-Philippe REGNAT
Légende photo : En France, 70 000 personnes de profils très divers font déjà de l'autopartage.