1er septembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

17/04/2018

LE BILLET DE JEAN-PHILIPPE : LAMURE-SUR-AZERGUES

APRÈS LE TÉLÉTRAVAIL, LA TÉLÉMÉDECINE?

Ce jeudi 12 avril, en présence de Dominique Depras, Conseiller régional et Maire de Claveisolles, Messieurs Michel Botton (Consultant) et Sébastien Giroud (BIO Informatique) sont venu sensibiliser le public sur l’avenir de la Télémédecine en milieu rural, lors d’une conférence à la mairie de Lamure.

Le principe : La télémédecine, selon le code de santé publique, est « une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication». Grâce à internet, elle permet de mettre en rapport un patient avec un ou plusieurs professionnels de santé, simultanément.
Le patient peut télécharger gratuitement l’application
. S’il ne dispose pas de l’outil informatique adapté (configuration courante), il peut se rendre dans une pharmacie ou un centre de soin équipé qui pourra assurer les diverses liaisons avec le généraliste ou le spécialiste consulté. Ces derniers pourront alors assurer la consultation et délivrer une éventuelle ordonnance.

Complémentaire des pratiques médicales actuelles la télémédecine peut constituer une réponse à la raréfaction constatée de l’offre de soins en milieu rural, entre autres.

Les professionnels de santé disposent de matériels sophistiqués performants permettant des diagnostics précis via la visio-consultation. Si applications traitant de la téléconsultation relevaient jusqu’aujourd’hui du domaine expérimental, elles pénètrent régulièrement divers secteurs et sont désormais admis, par exemple, dans les Ehpad.

Le développement de la télémédecine viendra d’une part de la demande croissante des patients, impuissants devant la disparition progressive des médecins généralistes et des politiques, spectateurs privilégiés de la désertification.

Les réunions publics organisées par MM Botton et Giroud ont pour seul objectif de sensibiliser la population sur les solutions alternatives que peuvent apporter la télémédecine pour l’amélioration de l’accès aux soins, notamment dans les zones fragiles.

Michel Botton, ancien sportif de haut niveau, s’est donné pour mission de favoriser l’accès à internet et à la 4G, dans Vallée d’Azergues et de développer la télémédecine. Il a mis en place des systèmes de télécontrôle pour ses centres de dialyse français. La société BOI a développé son application à partir du logiciel Vidyo (agréé pour le domaine médical), avec toutes les garanties d'usage concernant le cryptage des données et leur stockage des serveurs en France. L’application « Telemed-Boaccess » est en conformité avec les normes relatives à la téléconsultation.

Article de Jean-Philippe REGNAT
Légende photo :
  • de G à D, Sébastien Giroud, Michel Botton et Dominique Depras sont venu sensibiliser le public sur l’avenir de la Télémédecine