1er septembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

28/06/2018

LE BILLET DE JEAN-PHILIPPE : LAMURE-SUR-AZERGUES - CHAMBOST-ALLIÈRES - SAINT-NIZIER-D'AZERGUES - CLAVEISOLLES

NOUVELLE COMMUNE : UN PEU DE SÉRÉNITÉ AVANT DES DÉCISIONS DÉFINITIVES

La fusion de communes semble irrémédiable à terme. Avant que ces décisions de fusions de soient décidées impérativement par le préfet, quelques communes ont décidé de s’interroger sur l’opportunité de se rassembler pour créer une nouvelle commune.

C’est ainsi que depuis plus d’un an, les conseils municipaux des quatre communes de Chambost-Allières, Claveisolles, Lamure-sur-Azergues et Saint-Nizier-d'Azergues ont étudié et analysé les pour et les contre d’une telle démarche ; la commune de Grandris ayant décliné toute démarche en ce sens.


De nombreuses réunions ont été programmées, des commissions inter-municipales spécialisées ont été constituées, un projet de charte de la commune nouvelle a été élaboré, une plaquette de présentation à été remise aux habitants des quatre communes avant l’organisation de réunions publiques et participatives dans chacune des communes et une consultation par vote des habitants.

Le dépouillement organisé à Lamure le mardi 12 juin, en présence des maires et conseillers municipaux des quatre communes a permis de connaître les tendances et l’avis des villageois.

Si le « Oui » l’emporte franchement pour les communes de Lamure (78%) et de Chambost-Allières (76%), la commune de Claveisolles est plus nuancée (57%) et St. Nizier est franchement défavorable avec seulement 27% de « Oui » soit 73% de « Non ».

C’est aux conseils municipaux de chacune des communes de prendre la décision définitive lors d’une prochaine réunion ; il nous parait évident que ces décisions tiendront compte de la « vox populi ».

Ainsi, Saint-Nizier devrait suivre l’avis indiscutable des villageois et entériner son retrait du projet lors de la prochaine réunion du conseil municipal courant juillet.

Quant aux trois autres communes, elles souhaitent laisser retomber les passions (voir ci-dessous) afin de prendre une décision définitive dans des conditions plus sereines. Les trois conseils municipaux devraient se réunir séparément le 10 septembre et adopter une position définitive, éventuellement organisée lors d’un vote à bulletins secrets.

Dilemme à Claveisolles
  • Le cas de Claveisolles est intéressant. Le vote final de la population montre un intérêt certain pour la fusion (57% de votes favorables). Ce résultat est cependant obtenu avec une participation modérée (27 %) de votants. Mais ces résultats ont sans doute irrité quelques villageois résolument contre le principe de commune nouvelle. Une mini campagne de « contre » s’est ainsi mise en place ; des calicots « anti fusion », ont été placés à des endroits stratégiques, près de la mairie, sur un pont au dessus de la route d’accès au village. Les « Pour » ont réagi et répliqué en lacérant ces calicots. Ces calicots ont été rapidement retirés. D’après Dominique Dépras, maire de la commune : « Les résultats de la consultation et les réactions de quelques villageois, est bien la preuve que nous sommes en plein débat démocratique. Le conseil municipal ne délibérera pas avant le 10 septembre afin de laisser encore le temps de la réflexion » 
Article de Jean-Philippe REGNAT
  • Un calicot « anti nouvelle commune », rapidement retiré, a été exposé sur la place de la mairie