25 novembre 2018
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

04/11/2018

COLLÈGE : N'OUBLIEZ PAS LES... POILUS!

Les aventures télévisées des collégiens de Lamure ont été suivies par de nombreux abonnés du blog de Chambost-Allières et autres curieux de la Haute-Azergues… Assurément, il s’agit là d’une belle promotion de notre région et les élèves ne boudent pas leur succès ! Pour ceux qui auraient loupé l’événement et qui voudraient un florilège des meilleurs moments, voilà une petite compilation de la rencontre avec Nagui : https://youtu.be/zc7zP9oUxeg

Profitons de cette aura pour rappeler que l’escapade parisienne des élèves était aussi (et surtout) placée sous le signe du civisme et de la
mémoire. Ainsi, le projet pédagogique, mené par Mme Lelong et M. Gratier, a conduit le groupe sous l’arc de triomphe, pour la cérémonie de ravivage de la flamme du soldat inconnu. Pour rappel, voici le lien vers cette séquence émotion : https://www.youtube.com/watch?v=WtGftLOsRQE&feature=youtu.be

Nos Lamuriens ont également marché sur les traces de Simone Veil, des justes de France, et des balbutiements de la République, au Panthéon : https://youtu.be/GLNRf1tR9CE

Ils ont aussi montré l’exemple, gare de l’Est, le jeudi soir, vers 19 heures, en analysant studieusement, in situ, la fresque commémorative du départ des Poilus peinte par Albert Herter, en mémoire de son fils mort au front. Sous le regard de voyageurs franciliens plus ou moins pressés, interpelés un instant par cette œuvre monumentale, ils ont décortiqué l’hommage du père à son fils et celui du peintre à une nation : https://youtu.be/tjthyHJAkXk

Le travail de mémoire et de citoyenneté entrepris lors de ce projet pédagogique se poursuivra lors de la cérémonie du 11 Novembre, lors de laquelle des élèves ayant pris part à ce voyage mémoriel seront présents sur les communes de Chambost-Allières et de Lamure pour rendre hommage aux morts pour la France et pour lire des lettres et témoignages de Poilus. En accord avec M. Fruchon, représentant des Anciens Combattants, ce sont ces adolescents qui géreront la quête « pour ceux qui restent » au profit du Bleuet de France. Saluons l’investissement citoyen de cette jeune génération pour qui le « devoir de mémoire » n’est plus une simple notion vague apprise en cours d’histoire, mais résonne d’implications concrètes.

Enfin, le groupe travaille actuellement à la réalisation d’une exposition sur la Grande Guerre qui sera visible prochainement au sein du collège de la Haute-Azergues. De plus amples informations seront bientôt communiquées à ce sujet. Pour patienter, un petit avant-goût des travaux mis en valeur à cette occasion : https://youtu.be/rQhiXuGLtWo