mercredi 27 juin 2019
Chaque dimanche
2ème dimanche de chaque mois
3ème dimanche de chaque mois

01/04/2019

CHAMBOST : LA NOUVELLE SIGNALÉTIQUE EN QUESTION

Quelle n’a pas été la surprise des habitants de Chambost de découvrir cette semaine les nouvelles plaques signalétiques installées par la Commune quand ils se sont aperçus que la place Lachal avait été rebaptisée « Place La Chatte ». Les Chambostiens intrigués n’avaient pourtant pas finis d’être étonnés. En effet, une deuxième plaque a fait parler d’elle : il s’agit de celle située un peu plus bas, vers l’embranchement de la croix et qui annonce la nouvellement nommée « Impasse des chaudasses »… Pourtant, au niveau cadastral, ce sont bien les « Chaudures » qui relient ce quartier au « Cabinet », localisé sur les courbes de niveau inférieures… On imagine sans peine la réaction des riverains (et riveraines) de cette impasse…

Redoutant que la stupéfaction ne cède le pas à l’indignation, la municipalité s’est saisie du dossier.
Après enquête, il ressort que cette signalétique fantaisiste serait l’œuvre d’un fautif isolé, un employé de l’entreprise de confection des plaques métalliques à qui on avait signifié son licenciement imminent. Par vengeance, le coupable aurait pris la liberté de donner des noms farfelus à certains quartiers.

Impasse des chaudasses
Pourtant, ce qui partait comme une vindicte et une blague de mauvais goût a eu des conséquences tout à fait inattendues, et, ironie du sort, bénéfiques pour la Commune. En effet, depuis la mise en place de ces panneaux routiers, le nombre de demandes de permis de construire dans le quartier a triplé et le prix du mètre carré flambe. Les agences immobilières saluent ce regain d’intérêt pour le hameau et, finalement, tout le monde se félicite de cet accroissement de l’attractivité du territoire. Les principaux concernés eux-mêmes, les habitants de ladite « place La Chatte », reconnaissent que depuis ce nouveau nom de baptême, plus aucun livreur ou transporteur ne se trompe d’adresse. Un véritable avantage…

Si l’enjeu de la nouvelle dénomination des rues était initialement plutôt sécuritaire (il s’agissait de faciliter les repérages des adresses pour les éventuelles interventions des secours : pompiers, SAMU…), cette expérience montre que l’aura d’un village tient aussi à son patronyme. De là est née l’idée, pour la mairie, de lancer une grande consultation auprès des villageois pour que chaque quartier se rebaptise à sa guise, et à son image. Quelques propositions pour le nom de Chambost-Allières ont déjà été soumises. Parmi celles-ci, il semblerait que l’appellation « Chambre-aux-derrières » remporte déjà une large approbation auprès des membres du conseil municipal. Mais rien n’est arrêté.

La procédure pour déposer vos propositions sera bientôt expliquée en ligne. Chacun est invité à réfléchir et à donner son avis, parce qu’on vit mieux dans un environnement qui nous ressemble, parce que se sentir chez soi comme un poisson dans l’eau est une des clés du bien-vivre en milieu rural.